Un cocktail ionominéral complet indispensable à la vie, sous toutes ses formes

Pour rester en bonne santé et selon nos connaissances actuelles en ce domaine, l’organisme a besoin d’un apport quotidien régulier d’au moins 103 nutriments différents.

Ces nutriments comprennent :

  • 72 minéraux
  • 16 vitamines
  • 12 acides-aminés
  • 3 acides gras essentiels

Ces minéraux et oligo-éléments, selon leur catégorie jouent divers rôles essentiels :

  • certains sont impliqués dans les échanges membranaires, les transmissions de l’influx nerveux, la formation du squelette,
  • d’autres ont une fonction d’équilibre entre les éléments indispensable au bon état des défenses immunitaires,
  • d’autres encore sont capables d’organiser la matière en formant des complexes avec des molécules biologiques selon un schéma caractéristique de l’élément, permettant ainsi l’action adaptée des enzymes,
  • ou encore d’échanger de l’énergie (par un échange d’électrons) de la manière la mieux adaptée au processus biologique en cours, ainsi que de nombreuses autres fonctions, toutes nécessaires au processus complexe intervenant dans notre organisme aussi bien que celui de tout le vivant.

Ces minéraux peuvent alors agir en tant que co-facteurs enzymatiques : on connaît par exemple 200 enzymes contenant du zinc, 4 contenants du mobylène, plus de 400 contenant du magnésium… Ils deviennent aussi des composants des hormones (comme les hormones thyroïdiennes) ou encore ils donnent leur forme à des protéines et des acides nucléiques.

L’eau de mer hypertonique contient le TOTUM IONOMIMERAL

Notre équilibre hydrominéral

L’état colloïdal est une caractéristique fondamentale de la matière vivante.

Nous sommes composés en grande partie d’eau (environ 70%) et c’est dans cette eau nutritive que se retrouve en solution colloïdale les minéraux et oligo-éléments qui forment le carburant de nos cellules. Le maintien d’un juste équilibre hydrominéral, essentiel à la santé et à la simple survie, est assuré par diverses fonctions organiques.

Le milieu intérieur

Toute cellule baigne constamment dans une solution colloïdale complexe qu’on appelle le milieu intérieur. La richesse en eau de ce milieu peut être plus ou moins importante en fonction du tissu ou de l’organe.

Les êtres vivants ne peuvent naître, croître et proliférer que dans la mesure où ils rencontrent un milieu ambiant favorable comportant entre autres de l’eau et des électrolytes, en particulier le potassium (K+), le sodium (Na+), le calcium (Ca++) et le magnésium (Mg++) pour les cations, le chlore (Cl-), des radicaux phosphorés et soufrés, pour les anions. D’un point de vue strictement minéral, on appelle « Milieu intérieur » cette solution acqueuse d’électrolytes dosée à 9%. Ces éléments sont classés en deux catégories, en fonction de leur concentration :

  • Les sels minéraux dont la concentration est supérieure ) 1 mg/litre
  • Les oligo-éléments dont la concntration est inférieure à 1 mg/litre.

L’ensemble des oligo-éléments représente environ 3% des électrolytes présents dans le milieu intérieur.

Outre les minéraux, le milieu intérieur est aussi constitué d’un ensemble de liquides organiques :

  • lymphe
  • plasma sanguin
  • liquide interstitiel

ce qui représente environ 25 à 30% de la masse de l’organisme.

Le milieu intérieur fournit aux cellules de l’organisme les matériaux nécessaires à leur vie et à leur bon fonctionnement, et leur permet aussi d’évacuer leurs déchets. C’est en fait leur point de convergence des différents systèmes régulateurs de l’organisme; ils interagissent pour assurer l’homéostasie du milieu intérieur, cet équilibre dynamique qui doit sans cesse être réajusté en fonction des modifications liées à l’environnement et au métabolisme. C’est de ce processus que dépend le maintien de la pression osmotique, du pH, de la température, de la glycémie etc. On mesure sans peine l’importance ce qu’il a à conserver et équilibre essentiel à la santé et à la vie même.