Précautions

Précautions
  • Diminuer la concentration en eau de mer en cas de sucres et protéines prises simultanément, sinon respecter un temps de digestion suffisant pour ces derniers. Diminuer par temps chaud.
  • L’eau de mer stimule fortement l’immunité, ce qui la rend incompatible avec les traitements immunosuppresseurs (par exemple : lors de greffes d’organes).
  • L’eau de mer peut aider fortement les malades rénaux et hépatiques, mais ceci sous dosage fortement réduit et calculé, et sous contrôle médical strict !
  • Pour les problématiques intestinales ou hépatiques, une détoxification préalable en thérapie naturelles peut s’avérer nécessaire !
  • en cas d’hypertension, il est nécessaire de mesurer régulièrement la tension afin de trouver la dose optimale.
  • De manière générale, en cas de maladie, demander conseil à son médecin.