L’eau de mer et la conductivité électrique

Un  facteur déterminant à prendre en compte est la conductivité électrique.

Plus la conductivité est bonne, plus la communication et la transmission d’énergie entre les cellules sont bonnes. 
Pour la conductivité, l’eau a besoin de sel pour le processus de transport des ions car, comme nous le savons déjà, l’eau distillée ne conduit pas l’électricité. 
Les ions peuvent économiser l’énergie électrique sous forme d’électrons – le stockage chimique de l’énergie électrique dans le corps. 
N’oubliez pas que la maladie est un manque d’énergie.

 Il est prouvé que boire de l’eau de mer est hautement bénéfique pour notre santé. L’eau de mer est plus que de l’eau avec du sel, c’est un liquide qui contient un équilibre parfait de tous les minéraux et oligo-éléments nécessaires au corps humain

Les premières cellules vivantes sur Terre ont été créées dans un environnement conducteur d’électricité : l’océan ! Ces organismes unicellulaires ont pu communiquer, construire des structures plus complexes avec de multiples cellules grâce à la conductivité électrique de la mer due à sa salinité. L’eau de mer assure le transfert d’énergie dans un environnement en parfait équilibre. Nous avons vu des globules blancs survivre dans un sérum isotonique fabriqué à partir d’eau de mer, ce qui ne se produit pas dans la solution saline stérile des hôpitaux, qui est composée uniquement d’eau et de chlorure de sodium (sel) raffiné. Cela explique pourquoi les cellules ont besoin d’un environnement équilibré, avec la bonne quantité de chaque élément, pour fonctionner correctement. Selon le Dr Angel Gracia : « D’une certaine manière, nous ne sommes qu’un récipient d’eau de mer, puisque le sang, les excrétions et les sécrétions (tous nos fluides), tant chez l’homme que chez l’animal, sont salins. » Cela signifie que vous êtes composé d’environ 70% d’eau de mer isotonique. Cela devrait nous faire comprendre qu’en matière de santé, nous ne devons pas rechercher la pureté de telle ou telle substance, mais l’équilibre entre toutes. Isoler et séparer pour traiter indépendamment les différentes parties du corps ne peut donner une solution à long terme, car l’équilibre et l’harmonie entre tous ces éléments sont ce qui améliore la santé. S’il y a un manque d’harmonie ou un déséquilibre entre les éléments, le fonctionnement normal de l’ensemble du corps est entravé, voire arrêté, et nous entrons dans l’état connu sous le nom de maladie. La nature n’isole chimiquement aucune substance, cette pratique ne peut donc se conformer à aucun modèle de compatibilité biologique. Même si l’eau de mer peut contenir des éléments considérés comme nocifs, ceux-ci ne sont présents qu’en quantités minimes. Pour être honnête, nous ne savons pas à quel point ces substances peuvent être nocives ou utiles, car comme le dit l’adage : « c’est la dose qui fait le poison ».

Source : Livre « La santé interdite – Andréas Kalcker”